Le plateau de Demerara est-il le centre manquant de la province magmatique nord Atlantique (CAMP) ?

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : ISTerre
Porteur du projet : Christophe Basile

Résumé

Le plateau sous-marin de Demarara s’étend au large de la Guyane et du Suriname. Il était jusqu’à présent compris comme un fragment continental aminci, sans que sa formation soit expliquée.
Des données pétrolières permettent de proposer une nature différente pour son soubassement, qui pourrait correspondre à un empilement de près de 15 km de laves, comparable aux trapps ou aux plateaux océaniques. Cet empilement se trouvait au moment de sa formation (limite Trias-Jurassique) au centre de la province magmatique Nord Atlantique (CAMP), qui s’étend de l’Amazone à Terre Neuve. En 2016 vont avoir lieu deux campagnes océanographiques conçues pour tester cette hypothèse d’une part en draguant les parties profondes qui affleurent sur les bordures du plateau, d’autre part en combinant sismique réflexion et réfraction à l’échelle de la croûte. Le projet présenté finance une partie du budget opérationnel des campagnes à la mer.

Soutien attribué en 2016 : 3 738€

Bilan intermédiaire du projet :

Bilan intermédiaire