Faits marquants

Crédit bandeau : ktsdesign/Shutterstock

Les calottes groenlandaise et antarctique sous un climat 1,5 °C plus chaud que l’actuel

Publié le 19 novembre 2018

Que deviendraient les calottes polaires dans un monde plus chaud de 1,5 °C, si l’atténuation du changement climatique récemment mise en relief par le GIEC était atteinte (COP21, accord de Paris) ? Un examen de l’état des connaissances par une équipe internationale comprenant des chercheurs de l’Institut des géosciences de l’environnement (IGE/OSUG, CNRS / IRD / UGA / Grenoble INP) suggère que les prévisions actuelles sur ce sujet sont incertaines en raison de la compréhension limitée des changements de (...)

Lire la suite

Afrique : au Sahel, pas de retour à la normale après la "grande sécheresse"

Publié le 16 novembre 2018

Des années 1970 à la fin du XXe siècle, la région du Sahel a souffert d’une sécheresse dont la durée et l’intensité restent inégalées. Cette sécheresse a été particulièrement marquée entre 1970 et 1990, avec une baisse de la quantité de pluie annuelle de 200 mm en moyenne, soit un déficit de 50 à 60 % dans la partie nord de la région.
Article rédigé par Thierry Lebel, Gérémy Panthou et Théo Vischel de l’IGE / OSUG (CNRS, IRD, Grenoble INP, UGA), publié initialement par The Conversation et relayé par Le Monde et (...)

Lire la suite

Augmentation d’un facteur trois des dépôts d’iode dans les glaces du mont Blanc due à la pollution à l’ozone sur le bassin Méditerranéen

Publié le 13 novembre 2018

La pollution à l’ozone entraîne une augmentation des émissions océaniques d’iode, en particulier aux moyennes latitudes Nord (mer Méditerranée et océan Atlantique), avec pour conséquence un triplement des quantités d’iode retombant sur l’Europe Occidentale. Telle est la conclusion d’une étude réalisée sur la glace des Alpes par une équipe internationale coordonnée par un chercheur de l’Institut des géosciences de l’environnement (IGE/OSUG, CNRS / IRD / UGA / Grenoble INP). Ce résultat est important du point (...)

Lire la suite

Écoute sismique d’une crue dévastatrice provoquée par la vidange soudaine d’un lac glaciaire

Publié le 9 novembre 2018

Une équipe internationale, impliquant des chercheurs français de l’Institut des Géosciences de l’Environnement (IGE/OSUG, Université Grenoble Alpes/IRD/CNRS/Grenoble INP), a étudié un événement de crue particulièrement dévastateur, causé par la vidange soudaine d’un lac pro-glaciaire dans la vallée du Bhotekoshi/Sunkoshi, au Népal. A partir d’une technique d’observation particulièrement innovante basée sur l’analyse sismique des vibrations du sol, les auteurs apportent des contraintes observationnelles sans (...)

Lire la suite

Gaia découvre un événement majeur de l’histoire de la formation de la Voie lactée

Publié le 7 novembre 2018

La mission spatiale Gaia de l’ESA à laquelle l’Institut de planétologie et d’astrophysique (IPAG/OSUG, CNRS/Université Grenoble Alpes) a participé, a dévoilé un événement majeur de l’histoire de la formation de la Voie lactée. Notre galaxie ne s’est pas formée isolée, elle a fusionné avec une autre grande galaxie dans sa jeunesse, il y a environ 10 milliards d’années. Cette galaxie a rempli d’étoiles le halo qui entoure la Voie lactée et a épaissi le disque galactique présent à cette époque. Les preuves sont (...)

Lire la suite

Fanny Brun lauréate du prix de recherche L’Oréal-UNESCO "Pour les femmes et la science"

Publié le 19 octobre 2018

Le 8 octobre 2018, la Fondation L’Oréal a dévoilé la liste des 30 jeunes chercheuses lauréates de son programme L’Oréal-UNESCO "Pour les femmes et la Science". Parmi elles, Fanny Brun doctorante en glaciologie à l’Institut des géosciences de l’environnement.
Cérémonie de remise des bourses L’Oréal - UNESCO Chaque année, la Fondation L’Oréal, aux côtés de l’UNESCO, soutient plus de 280 jeunes chercheuses dans le monde. En France, 20 doctorantes et 10 post-doctorantes ont été récompensées par les membres du jury (...)

Lire la suite

À la poursuite de l’azote en milieu subalpin

Publié le 10 octobre 2018

L’effet des dépôts atmosphériques d’azote sur les écosystèmes de montagne demeure l’une des questions en écologie les plus importantes du XXI siècle, car selon certains scénarios du GIEC, ils impacteront d’importants services écosystémiques (production de fourrage, quantité et qualité de l’eau, stabilité des sols, valeur patrimoniale, etc) qui sont cruciaux pour les populations de ces bassins versants d’altitude mais aussi des plaines. De nouveaux outils sont donc nécessaires pour mieux tracer ces dépôts, (...)

Lire la suite

Ma Thèse en 180 secondes : Philippe le Bouteiller, doctorant à l’OSUG, se distingue en finale internationale et conquiert le public

Publié le 1er octobre 2018

Pour la troisième fois en cinq ans et la deuxième année consécutive un doctorant de la Communauté Université Grenoble Alpes se distingue lors de la finale internationale du concours Ma thèse en 180 secondes. Après Alexandre Artaud en 2015, et Sabrina Fadloun en 2017, c’est Philippe Le Bouteiller, doctorant à ISTerre / OSUG qui s’est illustré hier soir à Lausanne. Grâce à lui, la France remporte le second prix du jury mais aussi le prix du public au niveau international.
18 pays et 18 candidats dans la (...)

Lire la suite

Ecouter les vagues et le vent pour prédire les séismes

Publié le 27 septembre 2018

La prévision des séismes est un exercice encore difficile à l’heure actuelle : le lien entre la tectonique des plaques et le déclenchement du séisme est encore méconnu. Une équipe franco-américaine, rassemblant des scientifiques des Universités de San Diego et de Los Angeles et Florent Brenguier, chercheur de l’Université Grenoble Alpes à ISTerre / OSUG (UGA, CNRS, USMB, IRD, IFSTTAR), tente de relever ce défi en enregistrant le bruit des vagues et du vent autour de la faille géologique de San Jacinto. (...)

Lire la suite
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 200